Alerte, le petit coléoptère de la ruche (Aethina Tumida) découvert dans le sud de l’Italie

Mauvaise nouvelle pour l’apiculture, le petit coléoptère de la ruche, Aethina Tumida est arrivé en Europe et découvert dans le sud de l’Italie.

Points rouge: localisation des foyers d'infestation par A. tumida en Italie (02/10/2014)
Points rouge: localisation des foyers d’infestation par A. tumida en Italie (02/10/2014)

Au 1er octobre 2014, 16 ruchers ont été identifiés porteurs de A. tumida dans la région de Calabre dans le Sud de l’Italie. Parmi les nouveaux ruchers infestés, l’un était particulièrement infesté d’adultes et de larves. Uniquement des adultes du coléoptère ont été observés dans 13 ruchers.  Les zones de protection (20 km) et de surveillance (100 km) autour des foyers sont indiquées dans les cartes 1 et 2 (produites le 2 octobre 2014). On peut constater sur ces deux cartes que 57 inspections de ruchers n’ont pas conduit à identifier la présence d’A. tumida (20 dans la zone de protection de 20 km, 8 dans la zone de surveillance de 100 km et 29 au Nord de la zone de surveillance).

Source de l’info: plateforme ESA, (Epidémiosurveillance Santé Animale).

Pour suivre en direct les dernières infos sur Aethina Tumida, lien vers la platforme ESA

 
Le petit coléoptère ne doit pas arriver en France et dans notre département, car il est par la suite impossible de le faire disparaitre.
L’Italie est le principal fournisseur d’essaims en France, et des centaines d’essaims de cette origine arrivent chaque année dans notre région Rhone Alpes.
En conséquence, n’achetez pas des essaims nus ou sur cadres importés d’Italie, et pour vos achats en France demandez au  vendeur de vous certifier par écrit que ces essaims ne sont pas issus de colonies importées d’Italie depuis 2014.

Aethina Tumida 1aethina tumida 2

Et sur le lien suivant, quelques articles publiés dans « Abeilles & Cie »,la revue du CARI par Etienne Bruneau et Jean Fedon, photos de Gilles Fert

Le petit coléoptère des ruches (Abeilles & Cie)

Fête de la science à Oyonnax, conférence de Martin Giurfa le 8 octobre

bandeau fds

Le mercredi 8 octobre 2014, à 20h30 au grand théatre du centre culturel Aragon à Oyonnax, Martin Giurfa viendra nous présenter sa conférence:

Mini cerveau et méga performances : Comprendre la cognition à partir d’une abeille

Le cerveau d’une abeille contient à peine 960.000 neurones et son volume atteint seulement 1 mm3. Cependant, il est à la base de capacités comportementales remarquables basées sur la présence de phénomènes d’apprentissage et mémorisation dont les mécanismes essentiels ne diffèrent pas considérablement de ceux des vertébrés. Nous montrons que des apprentissages d’ordre supérieur qui jusqu’à présent étaient considérés comme le patrimoine de certains vertébrés (catégorisation, apprentissage de règles, etc.) peuvent être maitrisés par ces insectes. Nous tirons avantage de l’accessibilité du mini cerveau de l’abeille et de la possibilité d’étudier des réseaux spécifiques de neurones par des techniques invasives comme l’imagerie calcique, l’électrophysiologie et la neuropharmacologie, entre autres, afin de dévoiler les mécanismes sous-jacents à ces performances cognitives. Nous montrons qu’il est possible d’identifier les neurones et réseaux neuronaux qui sous-tendent des apprentissages d’ordre supérieur, et de comprendre comment le cerveau d’une abeille apprend sur le monde qui l’entoure. Nous combinons ainsi des études de neurosciences et de comportement afin de comprendre les phénomènes de l’apprentissage et la mémoire à partir du cerveau miniature d’une abeille qui excelle dans ces capacités.

Biographie

Martin Giurfa

Martin Giurfa est depuis 2003 directeur du Centre de Recherches sur la Cognition Animale dépendant de l’Université Paul Sabatier de Toulouse et du CNRS. Il et depuis 2005 professeur de classe exceptionnelle, et depuis 2007 membre de l’Académie Allemande de Sciences. En 2012 il a été nommé membre senior de l’Institut Universitaire de France. Il a été également président du Comité National du CNRS (2008-2012), section neurosciences. En 2007 il a reçu la médaille d’argent du CNRS. Il est professeur invité de plusieurs universités étrangères. Argentin de nationalité il a fait une grande partie de sa carrière en Allemagne avant d’arriver en France en 2001.
Ses recherches s’intéressent à l’apprentissage et à la mémoire chez les insectes, à différents niveaux d’organisation, du comportement aux molécules. Il utilise des approches relevant de la neuroéthologie, de la psychologie expérimentale, la neurobiologie, les neurosciences computationnelles et la biologie moléculaire dans le but de caractériser et de comprendre les règles sous-jacentes à l’apprentissage associatif chez les abeilles et d’identifier ses substrats neuronaux et moléculaires et les mécanismes qui le sous-tendent.

Quelques liens vers des articles sur les travaux de Martin Giurfa et son équipe:

« Communiqué de presse du CNRS »

« Centre de Recherches sur la Cognition Animale »

« Martin Giurfa : « Fin de controverse sur la danse des abeilles » »

001

Fête de la Science, du 26 septembre au 19 octobre 2014

Programme de la fête de la science dans le département de l’Ain.
fds 2014 1fds 2014 2

Et pour les curieux, vous trouverez sur le lien suivant le site d’Altec avec plein de renseignements sur la fête de la science:

« Lien vers le site d’Altec »

D’autres liens:

« La plaquette en téléchargement »

« Le programme scolaires et centres de loisirs »

Urgent, un courrier de l’UNAF à propos de la pétition Pollinis

Je vous transmets un courrier de l’UNAF à propos de la pétition Pollinis qui vient d’être lancée sur internet.

Bonjour à toutes et à tous,
Depuis quelques jours, Pollinis a lancé un nouvel appel intitulé « ATTENTION : les députés européens veulent autoriser les pesticides tueurs d’abeilles ! ».
Nous vous avions déjà fait part de nos réserves sur de telles initiatives.

Aujourd’hui nous souhaitons vous inviter à ne pas signer cet appel qui est erroné. L’appel indique : « Le Parlement européen vient d’adopter en catimini un texte qui demande la réhabilitation des insecticides néonicotinoides « tueurs d’abeilles » ». Or la résolution dont Pollinis parle n’a visiblement pas été lue par Pollinis. Car pour aussi critiquable qu’elle soit, cette résolution ne contient pas cette soi-disant « réhabilitation des insecticides tueurs d’abeilles ». Et pour cause, les citoyens et les apiculteurs (au travers de Bee Life) se sont mobilisés avant Pollinis auprès de leur eurodéputés pour faire sauter cette mention précise, ainsi que d’autres en lien avec les OGM. Donc les parlementaires n’ont pas adopté ce point précis. Vous trouverez ci-dessous le courrier sur le vote de cette résolution que je vous avais fait parvenir le 14/03. J’indiquais déjà que cette partie de la résolution avait heureusement été retirée, et je joignais le détail des votes.

Nous sommes bien entendu d’accord avec la demande d’interdiction totale des néonicotinoïdes, mais il est malheureusement regrettable de faire circuler d’une manière si large des messages erronés : cela comporte le risque de décrédibiliser les demandes correctement argumentées de nos structures.

Anne Furet

Union Nationale de l’Apiculture Française
Chargée de projet « Suivi des dossiers syndicaux »
26, rue des Tournelles – 75004 Paris

Et pour les curieux, vous trouverez sur le lien suivant une enquête complète et documentée sur Pollinis, qui fait des apparitions régulières sur internet:

« Lien vers le site Les Ruchers de l’An 01 »

Les apiculteurs de l’Ain manifestent à Paris

Sans titre

Une quinzaine d’apiculteurs de l’Ain ont participé à cette manifestation.

3

4

IMG_0912

IMG_0927

Les remerciements de la FNOSAD aux participants:
Le Président de la FNOSAD et son Conseil d’Administration remercient très chaleureusement tous les membres de la FNOSAD qui ont contribué ou participé à la réussite de la manifestation du 1 avril à Montreuil-sous-bois devant les locaux de FranceAgriMer, pour soutenir les revendications portées au Comité Stratégique Apicole par le collectif des 4 organisations apicoles (La Confédération Paysanne, le Syndicat National de l’Apiculture, l’Union Nationale de l’Apiculture Française, la Fédération Nationale des Organisations Sanitaires Apicoles Départementales).
Cette manifestation a eu sans nul doute un effet pertinent sur les membres du CSA. L’avenir nous dira si nos propositions se traduisent par des décisions courageuses dans le sens de protéger les abeilles, améliorer l’activité apicole et pour ce qui concerne l’emploi des pesticides, en réduire voire supprimer l’utilisation au bénéfice de toute la population.
Il faudra pour les mois à venir maintenir la cohésion du collectif qui porte cette volonté de réussite et maintenir la pression sur nos décideurs.
Nous avons conscience que ce type de manifestation représente des sacrifices pour ceux qui participent, mais il n’y a pas d’autres méthodes aussi efficaces pour attirer l’attention des Politiques et des Médias. Qu’ils soient par ce message à nouveau Toutes et Tous remerciés.
Nous restons à l’écoute de vos commentaires et suggestions.Denis Monod, Vice président de la FNOSAD
Message d’Olivier Belval, président du l’UNAF:

Chers Collègues,
L’ensemble du Conseil d’administration de l’UNAF s’associe à moi pour vous remercier ainsi que vos adhérentes et adhérents d’avoir consacré votre journée du premier avril à manifester.
Nous avons été nombreuses et nombreux à exprimer notre mécontentement et nos inquiétudes quant au devenir de notre métier et de notre passion… de nos abeilles… de nos enfants.
Notre combat, engagé depuis les années gaucho, est loin d’être terminé…
L’aggravation de la situation de nos abeilles, l’obstination du ministre à vouloir régler la pénurie de miel en France par une campagne de communication, de vouloir régler le problème de mortalités massives des abeilles par plus de contraintes sanitaires et réglementaires sans aucune avancée sur le dossier des pesticides, de répondre à notre désespoir par une volonté de structuration de la filière ont été les moteurs de notre mobilisation.
Cette mobilisation a été forte, mais notre bataille ne fait que commencer…
Alors restons unis et mobilisés pour défendre nos abeilles, notre environnement et notre profession !

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de la suite des événements. Si le ministre, qui vient d’être renouvelé dans ses fonctions, reste sourd à nos revendications, nous devrons nous mobiliser plus largement encore ! Les abeilles n’attendent pas, les miellées non plus, mais quand notre avenir est en jeu, tel le colibri, faisons notre part… Des petits ruisseaux naissent les rivières… La puissance du fleuve fait vaciller même les plus puissants.

Bien à vous.
Olivier BELVAL
Président de l’UNAF

« Une vidéo de la manifestation sur ce lien: »

Actualités inter syndicales

logo api

Lors du dernier Comité Stratégique pour l’Apiculture du 17 décembre 2013, cinq organisations apicoles (Confédération Paysanne, Fédération Française des Apiculteurs Professionnels, Fédération Nationale des Organisations Sanitaires Apicoles Départementales, Union Nationale de l’Apiculture Française et Syndicat National de l’Apiculture ) ont quitté la table de négociations.
Cette attitude responsable est une réaction face à l’incohérence des propositions du plan de développement durable de l’apiculture proposé par Mr Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt . Les apiculteurs réclament qu’avant toute initiative visant à développer la filière apicole, l’ Etat prenne la décision politique d’interdire l’utilisation des néonicotinoïdes et de tout mettre en œuvre pour réduire l’utilisation et la toxicité des pesticides. Ils impactent en permanence les abeilles, les insectes, les oiseaux, l’air, l’eau, les poissons…et l’homme, bien entendu.

Vous trouverez ci-dessous la Lettre Ouverte commune à ces cinq organisations et relative au plan de développement durable de l’apiculture et au comité stratégique pour l’apiculture. L’objectif est de la faire signer à un maximum de personnes. Merci donc de la diffuser au maximum, et  de l’envoyer par courrier au Ministre à l’adresse ci dessous (date limite le 14 mars).

Stéphane LE FOLL
Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt
78, rue de Varenne
75439 Paris Cedex 07

Lien vers la lettre ouverte intersyndicale à signer et à envoyer au Ministre

Lien pour signer la pétition des apiculteurs contre les OGM

Et si vous n’êtes pas convaincus, regardez le film réalisé suite aux mortalités constatées cet hiver dans les département des Pyrénées orientales et de l’Ariège, et mentionné par Jean Adestro, Président du GDSA 66, lors de l’AG de la FNOSAD.

« Vidéo Le massacre des abeilles continue »

Et nous qui pensions que nos abeilles étaient protégées dans nos zones de montagne, vous pouvez signer et envoyer la lettre.

Une série de belles émissions sur les abeilles, sur France Inter, dans l’émission « Sur les épaules de Darwin », de Jean Claude Ameisen

index

« Elles sont l’âme de l’été, l’horloge des minutes d’abondance, l’aile diligente des parfums qui s’élancent, le murmure des clartés qui tressaillent, le chant de l’atmosphère qui s’étire et se repose. Et leur vol est le signe visible, la note musicale des petites joies innombrables qui naissent de la chaleur et vivent dans la lumière.
À qui les a connues, à qui les a aimées, un été sans abeilles semble aussi malheureux et aussi imparfait que s’il était sans oiseaux et sans fleurs. »

                                  Maurice Maeterlinck. La vie des abeilles.

Pour ceux qui ont raté ces émissions, vous pouvez les réécouter sur le site de France Inter, en cliquant sur les liens suivants:

41ème Congrès de la FNOSAD, à Aix les Bains, du 10 au 14 octobre 2013

logo

Le programme du congrès:

fnosad1
fnosad2

Lien vers le site du congrès

 

Et pour les participants au voyage en Slovénie 2012, nos amis Slovènes de l’agence Apiroutes, organisateurs de notre voyage de l’an passé, seront présents au congrès de la Fnosad et seront heureux de vous accueillir sur leur stand.

(Pour parler d’un nouveau voyage peut être?)

« Secrets d’abeilles », programme détaillé des 26 et 27 avril à Saint Germain de Joux

programme 26 et 27 avril frapna

Conférence « Abeilles sauvages, abeilles domestiques et pollinisation »

Pour tous les apiculteurs et passionnés d’entomologie, dans le cadre de la programmation « Secrets d’Abeilles » d’Altec, rendez vous à Saint Germain de Joux les 26 et 27 avril.

Vendredi 26 avril à 19h, conférence de Bernard VAISSIERE, spécialiste des abeilles et de la pollinisation à L’INRA d’Avignon.

Bernard Vaissière dans un extrait du documentaire « Le mystère de la disparition des Abeilles »

Samedi 27 avril de 14 à 16 h, sortie à la découverte des abeilles domestiques, (ruche vitrée) et sauvages, des fleurs nectarifères, des autres sociétés d’insectes, et présentation de quelques animations FRAPNA.

Salle des fêtes de Saint Germain de Joux, entrée gratuite.

Saint Germain de Joux